Massif du Mont-Blanc : une ascension particulière ce week-end

Publié par La Rédaction Montblanclive -
Certains ne doutent de rien…

Samedi, un groupe de Lettons a été intercepté par les gendarmes du PGHM. Ils projetaient de planter leur drapeau en haut d’un mât de 10 mètres au sommet du Mont-Blanc. Une célébration pour les 100 ans de l’indépendance de leur pays.

C’est le maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peillex qui a demandé l’intervention des secours, en dénonçant « une nouvelle entreprise d’inconscients ». Les alpinistes Lettons ont quand même pu faire l’ascension du Mont-Blanc, mais sans leur mât, qu’ils ont laissé au refuge de Tête Rousse. Ils pourront le récupérer en redescendant.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles