Haute-Savoie : faute de structures adaptées, les migrants mineurs sont privés de scolarisation

Publié par La Rédaction Montblanclive -

Il arrivent de Guinée, du Mali ou encore d’Albanie, en quête d'une vie meilleure en Haute-Savoie.

On estime qu'une cinquantaine de migrants mineurs sont présents dans le département : à Annecy, Cluses, Bonneville, Annemasse.
Mais faute de place dans les foyers, ils sont hébergés dans des hôtels, dont la facture est payée par le département.

Et dans ces conditions, ils ne bénéficient pas de scolarisation ni de formation. Josette Tardivel est la président de la Ligue des droits de l'Homme à Annecy.

ITC Josette TARDIVEL 2 - Mineurs isolés HS (37’s)

Autant de temps perdu que les associations de défense des migrants souhaitent ne plus voir. Elles appellent les élus à mettre les moyens pour résoudre ce problème, comme l'explique Josette Tardivel.

ITC Josette TARDIVEL 3 - Mineurs isolés HS (27’s)

Pour mettre la pression sur les élus, plusieurs associations de défense des migrants ont manifesté le mois dernier dans le hall du Conseil départemental, à Annecy.

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles