Découverte des meilleurs bike parks de France

Publié par La Rédaction Montblanclive - -

Depuis maintenant quelques années, les stations de ski se transforment en terrains de jeu pour riders. C’est ainsi que le nombre de bike parks s’est multiplié dans l’hexagone, pour le bonheur des vététistes. Si vous êtes en panne d’idées pour choisir votre prochaine destination de ride en montagne, voici notre sélection de bike parks français. La plupart d’entre eux sont ouverts pendant les mois de juillet et août. Vous pouvez compter autour des 20€ le forfait journée. Soyez conscients que cette sélection n’est en aucun cas un classement, et qu’elle n’est pas exhaustive ! Il s’agit surtout des coups de coeur de la rédaction.

Le bike park des 2 Alpes pour allier ski et VTT

La station des 2 Alpes révèle un bike park très complet l’été, avec une vingtaine de pistes de toutes catégories réparties sur quatre secteurs : la Vallée Blanche, Jandri, le Diable et Venosc. Le dénivelé négatif sur toute la station atteint les 2300 m, dont 1500 m en empruntant la 666 du Diable et en enchaînant avec Venosc. Le must aux 2 Alpes est de pouvoir skier en plein été sur le glacier, vous pourrez donc allier les deux plaisirs dans la même journée !

La descente marathon de Vars-Embrun

Le bike park de Vars est très intégré dans la nature, et alors les parcours d’enduro et de cross country dans les sous-bois prennent une autre dimension. Les remontées mécaniques fonctionnent tout l’été pour permettre aux vététistes d’emprunter les itinéraires parsemés dans toute la station. L’incontournable est bien sûr la descente de 32 km jusqu’au lac de Serre-Ponçon, à partir du sommet de la Mayt, pour un total de 1800 m de dénivelé négatif. Si vous en voulez encore, tentez la piste rouge “Taillefer” ou passez du temps en famille dans la Fun Zone du bike park.

Les Portes du Soleil, entre France et Suisse

Il y a de quoi se régaler parmi les 12 stations françaises et suisses composant les Portes du Soleil, grâce à six bike parks répartis sur 650 km. Il est possible de passer un séjour en famille aux Gets, qui possède un bike park très complet. Le secteur de Mont-Chéry propose de la descente pure et dure avec de nombreuses pistes de DH, dont les Gets Airline qui vous feront jumper ; le secteur Nochets est très ludique et pas trop difficile, tandis que les Chavannes vous feront découvrir le freeride avec notamment le Canyon. Pour les plus expérimentés, le domaine de Châtel sera un excellent terrain de jeu, avec du jump, des racines, des gros virages sur ses pistes très travaillées. Les plus courageux entameront le Tour MTB des Portes du Soleil, long de 80 km à travers les 12 stations.

Cormoranche, passionnément

Au croisement de Lyon, Genève et Chambéry, se trouve le bike park de Cormoranche. Il a la particularité d’être accessible gratuitement toute l’année parce qu’il ne comporte pas de remontées mécaniques. En revanche, un service de navette est mis en place pendant des périodes propices, même pendant les vacances d’hiver. Mais là n’est pas son seul avantage. La station est shapée avec passion, et vous pouvez y passer une journée à vous éclater. Descente, enduro, parc ludique, tout y est, avec de la technique, des sauts parfaits, des racines, des pierriers… Et le tout dans une bonne ambiance. Que demander de plus !

Les Angles, pour leur évolution

Nous nous devions de saluer l’effort qu’a fourni la station des Angles (Pyrénées Orientales) ces dernières années pour offrir des pistes VTT dignes de ce nom. Certains la comparent maintenant à Whistler ; c’est peut-être dû à la nouvelle piste Black Swan, une double noire avec pas moins de 25 sauts sur 1,1 km. En plus des 10 pistes de DH, retrouvez-y des itinéraires enduro et une zone north-shore, où les modules de bois suspendus surplombent le lac de Matemale. Bref, vous avez de quoi faire !

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles