À la découverte des plus Hauts Sommets d'Asie

Publié par La Rédaction Montblanclive - -

L’Asie, plus grand continent de notre planète abrite nombre de merveilles pour qui se donnera la peine de franchir ses frontières et de découvrir sa culture si riche et particulière. Terre du plus haut sommet du Monde, ses massifs montagneux grandioses offrent un terrain de jeu sans pareil aux aventuriers de l’extrême comme aux explorateurs amateurs. Le mag vous emmène en voyage à la découverte des plus hauts sommets d'Asie.

 

L’Everest et la Chaîne de l’Himalaya

L’Everest également appelé le “toit du Monde” est le plus haut sommet d’Asie mais également la plus haute montagne du monde avec une altitude établie à 8848 m.
Il se trouve placé sur la frontière entre la Chine et le Népal, dans la chaîne de montagnes de l'Himalaya qui regroupe une grande partie des plus hauts sommets asiatiques.
Le massif sur lequel il se trouve se nomme Mahalangur Himal.
Son ascension n’est possible qu’aux alpinistes aguerris et représente généralement un coût très élevé pratiqué par les agences d’accompagnement.
Sur les 10 sommets les plus élevés d’Asie, 9 faisant partie de la chaîne de l’Himalaya sont présents dans le classement y compris l’Everest :
  • Le Kangchenjunga avec 8 586 m
  • Le Lhotse avec 8 516 m
  • Le Makalu avec 8 485 m
  • Le Cho Oyu avec 8 188 m
  • Le Dhaulagiri I avec 8 167 m
  • Le Manaslu avec 8 163 m
  • Le Nanga Parbat avec 8 126
  • L’Annapurna I avec 8 091

K2 et le Massif de Karakoram

Surnommé “La montagne Sauvage”, le K2 est le deuxième plus haut sommet d’Asie et du Monde.
Situé à la frontière entre la Chine et le Pakistan il culmine à 8611 m d’altitude dans le massif de Karakoram.
Son ascension, qualifiée de bien plus difficile que l’Everest lui vaut également le surnom de “montagne sans pitié”.
En effet, peu de personnes ont réussi à atteindre son sommet et un quart d’entre-elles y ont trouvé la mort.
Dans ce même massif se trouve de nombreux sommets dépassant les 7500 m d’altitude comme :
  • Le Gasherbrum I avec 8 080 m
  • Le Broad Peak avec 8 051 m
  • Le Gasherbrum II avec 8034 m
  • Le Gasherbrum IV avec 7 932 m
  • Le Distaghil Sar avec 7 884 m

Le Tirich Mir

Après les nombreux sommets tous présents sur la chaîne de l’Himalaya et de Karakoram arrive le Tirich Mir en 30 ème position.
Situé au Pakistan, il culmine à 7708 m d’altitude dans le massif Hindou Kouch.
Cette montagne est entourée de mythes et légendes comme celle d’immenses grenouilles ayant élu domicile dans les crevasses glacières, celle de sa forme évoquant un château féerique ou encore le fait que tous ceux qui y grimperaient prendrait le risque de se faire dévorer ou d’être maudits et mourir dans l’année qui suit.
Malgré cela, son ascension a été réussie à plusieurs reprises.

Le Kongur Tagh

Ce sommet situé en Chine est le plus haut de la cordillère du Kunlun qui s’étend sur plus de 3000 km avec une altitude de 7649 m.
Cette montagne est très peu gravie de part la difficulté de son ascension.
La première expédition à atteindre son sommet en 1981 fût britannique.

Le Minya Konka

Situé au Tibet, cette montagne de 7556 m fait partie du massif des Monts Hengduan. Accessible à la randonnée, son sommet n’a lui été atteint que quelques fois et a vu échouer plusieurs expéditions.
L’une des randonnées les plus prisées de cette montagne reste celle ralliant le village Zimei après une bonne semaine de marche pour parcourir 70 km et enfin découvrir l’un des monastères les plus isolés du monde datant de plus de 700 ans.

Ces immenses montagnes situées principalement dans la chaîne de l'Himalaya et le massif de Karakoram offrent des découvertes spectaculaires et grandioses et servent de terrain de jeu à quelques aventuriers de l’extrême.
Sans chercher à gravir coûte que coûte leurs sommets, elles proposent de superbes randonnées qui resteront gravées à jamais dans les mémoires.

 

Vous en voulez encore ?

>> Tous les articles