Plateau des Glières : le passage du Tour de France menace l'environnement


Ils commencent à revenir sur les routes. Les cyclistes sont nombreux à arpenter les routes des Alpes depuis quelques jours, et bientôt ce sera au tour des pro de grimper nos sommets.

Le Tour de France c’est dans 2 mois, mais les préparatifs se mettent déjà en place, notamment au niveau du plateau des Glières. Le tour y fait étape le 17 juillet, ce qui inquiète les protecteurs de l’environnement.

Les précisions de Jean François Arragain, le président de la FRAPNA Haute-Savoie, la Fédération Rhône Alpes de protection de la nature.

Pour protéger le site des Glières, les caravanes et les véhicules seront donc interdits sur le plateau, et des fans zones seront installées pour contenir les spectateurs.

Des mesures de protection que la FRAPNA a mise en place avec la collaboration du département de Haute-Savoie qui a décidé d’intégrer les associations environnementales au comité de pilotage de l’organisation du tour.
La Fédération Rhône Alpes de protection de la nature travaille donc en collaboration avec le département pour limiter au mieux l’impact du tour sur la nature.

Les détails avec Jean François Arragain, le président de la FRAPNA Haute-Savoie.

X