Mont-Blanc : l'instauration d'un quota d'alpinistes pour l'ascension par le Goûter divise


On vous en parlait hier : dès l’année prochaine, un quota d’alpinistes sera instauré pour éviter une surfréquentation au sommet du Mont-Blanc.

Seules les personnes qui justifient d’une réservation dans l’un des trois refuges situés sur la voie royale pourront entamer l’ascension.

L’annonce a été faite lundi soir par le maire de Saint-Gervais, au sortir d’une réunion qui a réuni les différents acteurs de la montagne.

Mais Jean-Marc Peillex n’est-il pas allé un peu trop vite ?

Eric Fournier, le maire de Chamonix, déplore une décision non concertée. Il craint que l’instauration d’un quota sur la voie royale encourage les alpinistes à emprunter les autres voies, qui, elles, sont beaucoup plus difficiles. Il avait demandé au préfet de traiter le problème de surfréquentation du Mont-Blanc dans sa globalité.

Le préfet qui lui aussi prend des gants quant au caractère définitif de l’annonce. Il précise que ce quota doit encore être étudié pour en connaître sa faisabilité technique et juridique.

X