Mont-Blanc : l'accès au toit de l'Europe durablement restreint par les autorités


Face au problème de sur-fréquentation du sommet du Mont-Blanc, les autorités viennent de prendre des mesures drastiques

Dès l’année prochaine, l’ascension sera autorisée aux seules personnes qui justifieront d’une réservation dans l’un des 3 refuges. De fait, seuls 214 alpinistes pourront monter sur le toit de l’Europe par jour.

Cette mesure était déjà appliquée cet été de manière temporaire, elle devient donc permanente.

Cette décision a été prise hier soir, par l'ensemble des acteurs de la montagne (PGHM, les élus, la Fédération française des clubs alpins, les guides) réunis autour du préfet de Haute-Savoie.

Pour faire respecter ces obligations, une brigade spéciale sera créée.

X