Chamonix : la police aux frontières manque de moyens


La police aux frontières de Chamonix souffre d’un manque d’effectif.

C’est ce qu’affirme le syndicat Alternative police CFDT, qui dénonce également un non-versement d’indemnités. La direction interdépartementale reconnaît un déficit d’effectif, mais rappelle que la brigade a déjà bénéficié de renforts ponctuels.

Quant aux demandes d’indemnités, la direction interdépartementale ne les estime par justifiées. Elle attend sur ce point que la justice tranche. Un contentieux a en effet été porté au tribunal administratif.

X