Massif du Bargy : les associations environnementales contre l’abattage des bouquetins


Face à la décision du Préfet d’abattre une vingtaine de bouquetins d’ici à la fin de l’année pour lutter contre la brucellose dans le massif du Bargy, les associations environnementales manifestent leur désaccord.

Le plan d’action du Préfet visant à éradiquer la brucellose dans le massif du Bargy fait réagir. Quelques jours après la décision d’abattre une vingtaine de bouquetins d’ici à la fin de l’année afin de lutter contre la propagation de la maladie, les associations environnementales se manifestent. Pour elles, l'abattage des ongulés n'est pas la solution.

Jean-Pierre Crouzat, Administrateur de la Frapna (Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature) nous livre son point de vue.

La Frapna préconise également pour le printemps 2018 la vaccination des animaux sains. Il s'agit de protéger la population de bouquetins - le massif du Bargy en compte environ 300 - contre les risques de contaminations.

Jean-Pierre Crouzat, nous explique.

Rappelons que pour l'instant, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire) a jugé les premiers tests de vaccination non concluants.

X