À la découverte de la gastronomie traditionnelle des Pays de Savoie


Montagnes, nature, neige, randonnées, des éléments incontournables lorsque l'on évoque les Pays de Savoie. Mais que seraient les départements de Savoie et Haute-Savoie sans leur gastronomie savoyarde si riche et savoureuse ? Pour vous aider à en finir avec l’éternel duel « Raclette contre Fondue », nous vous emmenons à la découverte de nombreuses autres spécialités culinaires de Savoie & Haute-Savoie. 

Histoire et caractéristiques de la gastronomie des Pays de Savoie

La cuisine savoyarde naît et se développe à l’époque médiévale, alors que la Famille de Savoie démontre sa grandeur, entre autre, au travers de son art de vivre.

C’est principalement la situation géographique des Pays de Savoie qui explique la diversité de sa gastronomie. D’abord point de passage d’Est en Ouest, le Duché de Savoie bénéficie des épices d’Orient telles que le poivre, la muscade, le clou de girofle et le safran. Ensuite, à cheval sur les Alpes, son développement culinaire est principalement composé de pâtes, de polenta, mais aussi des pommes de terre et des fromages savoyards. Enfin, les recettes savoyardes se sont diversifiées et enrichies grâce à la charcuterie, les fruits secs, les noix, les pruneaux, ou encore les raisins secs.

MontBlancLive.com vous offre un tour d'horizon des recettes les plus fameuses des pays de Savoie.

La tartiflette

Comment faire une bonne tartiflette ?

Pour cette recette, les pommes de terre sont précuites et épluchées, alors que l’on fait revenir parallèlement oignons et lardons. Tous ces ingrédients sont disposés dans un plat à gratin et recouverts par un Reblochon de Savoie coupé en deux, croûte vers le haut. L’ensemble est complété par un peu de crème puis placé au four afin de faire fondre et griller le Reblochon de Savoie. La « tartiflette au Reblochon ou Reblochon de Savoie » a obtenu un label rouge en 2014. Ainsi, 20% de ce plat traditionnel de la gastronomie des Pays de Savoie doit être composé de Reblochon de Savoie AOP.

La croziflette

Recette de la Croziflette au four

Pour la croziflette, les pommes de terre présentes dans la tartiflette sont remplacées par des crozets. Les crozets sont des pâtes savoyardes à base de sarrasin, coupées en petits carrés. On retrouve alors le Reblochon, les oignons, et le jambon cru de Savoie ou les lardons, le tout étant cuit au four. Typique et savoureux, la croziflette est un plat des Pays de Savoie qui permet une variation originale de la tartiflette.

Le gratin de crozets

Gratin de crozet au beaufort

A la différence de la croziflette, le gratin de crozets est un plat issu de la gastronomie des Pays de Savoie n’utilisant ni les lardons et/ou le jambon cru de Savoie, ni reblochon. Les crozets, préalablement précuits, sont disposés dans un plat à gratin, en alternance avec des tranches de fromage. Ici, on préfère le Beaufort, le Comté ou l’Emmental de Savoie pour un goût fruité et doux.

Recette et Crédit Photo : Atelier Des Chefs

La péla

Recette de la Péla

Originaire de Haute-Savoie et signifiant poêlée, le terme savoyard « Péla » indique un plat de la gastronomie des Pays de Savoie à base de pommes de terre et de fromage. Cette recette inspire celle de la tartiflette, mais s’en distingue en plusieurs points : elle ne contient pas de lardons et les pommes de terre ne sont pas épluchées, mais seulement découpées en cubes et rissolées à l’huile. Le plat est prêt lorsque le reblochon a complètement fondu et recouvert les pommes de terre.

Recette et Crédit Photo : Cuisine Actuelle

La fondue savoyarde

Autre plat très répandu de la gastronomie des Pays de Savoie, la fondue est à base de fromage fondu et de pain. Les fromages utilisés sont des fromages à pâte pressée cuite : le Beaufort, le Comté et l’Emmental de Savoie sont privilégiés. Cette recette savoyarde simple consiste à couper des morceaux de fromages et de les faire fondre avec du vin blanc de Savoie afin de pouvoir tremper des morceaux de pain (rassis ou non) dans la préparation. La fondue savoyarde séduit par sa simplicité, son goût mais surtout par sa convivialité. Vous désirez une recette fondante ? Retrouvez la recette de notre cuisinier favori.

La Raclette, l’embassadrice des pays de Savoie

Recette Savoyarde de la Raclette au Couteau

La Raclette de Savoie est à la fois le nom d’une recette, mais aussi du fromage qui la compose. Traditionnellement, la raclette au couteau désigne le fait de faire fondre une demi-meule de fromage et d’utiliser un couteau pour racler le fromage en surface. Mais il est plus courant que ce soit autour d’un appareil à raclette que les convives fassent fondre leurs tranches de fromage afin de les disposer sur leurs pommes de terre, préalablement cuites. On l’accompagne de charcuterie, de cornichons et de champignons pour dévoiler au mieux ses subtiles saveurs de fruits secs. Ce plat de la gastronomie des pays de Savoie est très convivial et permet à chacun de manger à sa faim.

Crédit Image : 24h.ch

La polente

Recette de la Polente des Pays de Savoie

La polente est une farine de maïs de couleur jaune, que l’on sert nature ou crémeuse, cuite au bouillon ou au lait, ou encore en galettes revenues à la poêle. En Savoie, la cuisson est à l’eau, et on l’agrémente parfois de beurre, mais souvent de fromage. Elle est idéale pour accompagner une viande en sauce, et apporte des glucides qui se diffusent lentement dans l’organisme.

Crédit Image :iitaly.org

Le Berthoud

Réaliser un Berthoud

Originaire de la région du Chablais, le Berthoud est un plat savoyard à base d’Abondance et de vin blanc. Le fromage râpé ou coupé est disposé dans de petits ramequins et recouvert de vin blanc sec de Savoie, ainsi que de poivre et de muscade pour l’assaisonnement. Le tout est placé au four pour gratiner, et servit traditionnellement avec des pommes de terre en robe des champs. Le goût est prononcé et s’adoucit parfaitement au contact de la pomme de terre.

La croûte au fromage

Recette croûte au fromage

Difficile de faire plus facile à préparer que la croûte au fromage. On dispose dans un plat à gratin des tranches de pain (généralement rassis), imbibées de vin blanc. Recouvert d’une bonne quantité de fromage de Savoie à pâte pressée cuite (Abondance par exemple), le tout est placé au four pour cuisson. Des variantes ajoutent du jambon, et parfois un œuf alors que l’accompagnement est souvent constitué d’oignons grelots et de cornichons au vinaigre. Consistant et réconfortant !

Les diots au vin blanc

Faire des diots au vin blanc

Tirant son nom du patois « diot » signifiant saucisse, ce mets savoyard est donc cuit dans du vin blanc. Nature, pur porc, fumée, au chou, ou encore au Beaufort, la recette traditionnelle stipule de cuire « à la vapeur » les diots dans une marmite de sarments de vigne arrosés de vin blanc de Savoie. Dégustés froids dans une salade ou en sandwich, ou chauds accompagnés de crozets, de pommes de terres ou de polente, les diots au vin satisferont dans tous les cas les amateurs de charcuterie.

Crédits image : Sissys Kitchen

Le farçon

Recette du Farcon

Plat sucré-salé, le farçon est un plat savoyard datant du Moyen-âge, dont la recette initiale comportait du choux-rave, remplacé depuis par de la pomme de terre. Bien que de nombreuses variantes aient vue le jour pour éviter la cuisson de plusieurs heures selon la recette traditionnelle au moule barakin, le farçon contient systématiquement une base salée alliée aux fruits secs tels que les pruneaux, les raisons secs et les figues. Contenant également de fines tranches de porc, le farçon est servi en plat principal. Riche, il ne nécessite pas réellement d’accompagnement.

Le filet de perche ou de féra

Filets de perche, la recette

La perche et le féra sont deux poissons d’eau douce, issus des lacs et piscicultures des Pays de Savoie. Alors que la perche peut mesurer jusqu’à 51 cm pour 4,750 kg, le férat mesure quant à lui environ 45 cm mais pèse seulement 1 kg. Le filet de poisson correspond alors à la bande de chair prélevée parallèlement à l’arête dorsale, et débarrassé de ses arêtes. Souvent accompagnés de sauces aux fines herbes et de petites pommes de terre, les filets de perche et de féra sont doux et fondants en bouche.

Crédits Photo : sherpa.net

Le gratin savoyard

Dégustation de gratin savoyard

Le gratin savoyard se distingue du gratin de pomme de terre classique par son ajout de fromage à pâte dure, tel que le Beaufort. Les pommes de terre, préalablement cuites dans du jus de veau, sont découpées en tranches et disposées dans un plat à gratin, en alternance avec les tranches de fromage. Le tout est gratiné au four et est idéal accompagné de viande en sauce, par exemple.

Crédits Photo : 750g

La poêlée montagnarde

Cuisinez une poêlée montagnarde

Basée ici aussi sur des pommes de terre, du vin blanc et du fromage à pâte cuite tel que l’Abondance, la poêlée montagnarde est facile et rapide à préparer. La première étape consiste à faire revenir l’oignon, puis à ajouter les pommes de terre coupées en dés puis les lardons. Lorsque ceux-ci ont bien dorés, la poêlée est mouillée au vin blanc de Savoie et recouverte de lamelles de fromage. Ce plat de la gastronomie des Pays de Savoie se sert dès que le fromage est fondu.

Crédits Image : La cuisine des chefs

Les beignets de pomme de terre

Les beignets de pomme de terre, atypique des Savoies

A la fois campagnard et montagnard, les beignets de pomme de terre sont une spécialité des pays de Savoie qu'ils partagent avec la Lorraine. Les pommes de terre crues sont râpées puis déposées à la louche directement dans la poêle contenant l’huile, les galettes étant retournées à mi-cuisson. Une recette plus courante ajoute des œufs et de la farine, pour un goût plus doux et un ressenti plus suave sous la dent. Ce plat se décline suivant les goûts de chacun : pommes de terre rappées plus ou moins finement, avec plus ou moins d’œufs et de farine. Accompagné de salade, ce mets typique de la gastronomie des Pays de Savoie séduit autant les petits que les grands.

 

Crédits Photo : Chez Constance

Crédits photo couverture : 750g

X